Résumés

Cet article retrace les contributions les plus marquantes de Patrice Dalle dans le domaine du Traitement Automatique des Langues des Signes, au travers des projets auxquels il a participé et des thèses qu’il a dirigé. Il est structuré en cinq périodes ou thématiques qui parcourent ses travaux relatifs à la modélisation du fonctionnement de la LSF sur des aspects variés allant de l’espace de signation aux formes graphiques, toujours avec pour objectif de pouvoir à terme automatiser l’analyse et le traitement de vidéos de LSF afin de pouvoir « outiller » ses vidéos. Ces travaux ont aboutit à la conception d’une série d’outils logiciels rassemblés au sein de la suite logicielle LogiSignes mise au service de l’enseignement en LSF. Dans ce parcours exemplaire et unique, qui est à son image, à la fois chercheur et militant, il a su préserver ses deux facettes sans trahir ni l’une ni l’autre.

L’enseignement bilingue LSF-Français écrit fut un des grands combats de Patrice Dalle. Cet article qui lui rend hommage examine l’état de l’enseignement bilingue des niveaux primaire à la licence. Il constate le manque d’outils pédagogiques et de lexiques spécifiques en LSF, principalement pour le supérieur ce qui défavorise la réussite des jeunes sourds dans les études scientifiques. En réponse, le groupe Sign’Maths propose sur son site internet, accessible à tous, un signaire des notions mathématiques, accompagnées de définitions et d’exemples signés. L’article rappelle l’histoire de ce groupe, aujourd’hui soutenu par les instances universitaires et l’Éducation Nationale, composé pour l’essentiel de personnes sourdes ou pratiquants la LSF, d’enseignants de mathématiques de tous les niveaux. Il décrit la méthodologie du choix des signes de mathématiques : prise en compte des aspects épistémologiques et linguistiques ainsi que des besoins du terrain. Sign’Maths illustre la volonté des personnes sourdes de devenir des acteurs en science.

CotaSigne est un projet de recherche linguistique visant le recueil, l’analyse et l’évaluation de production de récits en LSF, chez des enfants âgés de 4 et 11 ans. Répondant aux besoins partagés de la recherche linguistique en acquisition du langage, de la prise en charge orthophonique et de l’enseignement de /en LSF, le projet se décline de manière participative, associant des chercheuses, enseignantes, orthophonistes, sourdes et entendantes, et comprend une plateforme en ligne avec une cotation et une visualisation des résultats informatisées. Dans cet article, nous soulignons la façon dont CotaSigne s’inscrit dans l’héritage scientifique et déontologique de Patrice Dalle et de ses travaux, en s’appuyant sur les usages et les usagers d’une part, en associant les différentes expertises aux différentes étapes du processus de recherche d’autre part, et en mettant la LSF au coeur de la réflexion, tant comme langue étudiée que comme langue de travail.

En France, tout jeune à le droit de choisir et de poursuivre des études dans le supérieur. Qu’en est-il pour les personnes sourdes ou malentendantes ? Depuis les lois de 2005, le handicap a été une des grandes priorités des divers gouvernements en matière d’inclusion. Malgré cette volonté clairement affichée par le législateur : l’absence d’offres de formations accessible ou les réalités disparates du territoire pointent certains manquements aux respects des valeurs de la république telle que la Liberté (liberté de choisir), ou encore Égalité (égalité d’accès...) laissant une partie des citoyens sur le banc de la société qui se veut de plus en plus inclusive. Qui sont alors ceux qui se lancent malgré tout vers ces « longs » parcours d’études ? En quoi leurs spécificités: mode de communication, bagage culturel, bain linguistique, environnement... peuvent exerce une influence sur leur parcours ?

This paper retraces Patrice Dalle's most significant contributions to the field of Automatic Sign Language Processing, through the projects in which he has participated and the PhD thesis he has supervised. It is structured in five periods or themes which cover his work relating to the modelling of the way LSF operates on various aspects going from the signing space to the graphical forms, always with the aim to automate the analysis and the treatment of LSF videos in order to provide tools for these videos. This work led to the design of a series of software gathered within the LogiSignes software package dedicated to the education in LSF. In this exemplary and unique career, which reflects his image as both a researcher and an activist, he has managed to preserve his two facets without betraying either of them.

Bilingual education for Deaf, French Sign Language/written French, was one of Patrice Dalle's great struggles. This article, which pays homage to him, examines the state of bilingual education from primary to undergraduate levels. It notes the lack of educational tools and specific lexicons in French Sign Language, mainly for higher education, which hinders the success of young deaf people in scientific studies. In response, the Sign’Maths group offers, on its website and accessible to all, mathematical notions with definitions and examples in French Sign Language. The article explains the evolution of Sign’Maths, which is supported today by University Authorities and the French National Education Ministry.  The group, Sign’Maths, includes Deaf, people conversant in French Sign Language and Mathematics teachers of all levels. It describes the methodology for choosing new signs in mathematics: taking into account epistemological and linguistic aspects as well as the needs of the field. Sign'Maths illustrates the desire of Deaf people to become actors in science.

CotaSigne is a linguistic research project aimed at collecting, analysing and evaluating the production of narratives in French Sign Language (LSF) of children aged between 4 and 11 years. Meeting the shared needs of linguistic research in language acquisition, language therapy and teaching in/of LSF, this research project is participatory in nature, involving researchers, educational professionals and language therapists, deaf and hearing, and includes an online platform with computerised scoring and visualisation of results. In this article, we highlight the way in which CotaSigne fits in with the scientific and deontological heritage of Patrice Dalle and his work, by relying on uses and users on the one hand, by associating the different expertises to the different stages of the research process on the other hand, and by putting LSF at the heart of the reflection, both as the language studied and as the working language.

In France, all young people have the right to choose and pursue higher education studies. What about deaf people or hard of hearing people? Since the 2005 laws, disability has been one of the greatest priorities of diverse governments, especially inclusion. Even though this will is clearly declared by the legislature, the lack of accessible educational training opportunities and the uneven realities across the country point to failure to respect the republic values such as Liberty (freedom of choice) and Equality (equality of access…). This leaves some citizens on sidelines of a society that is increasingly inclusive. So, who are those people who, in spite of this, go on to higher education? How do their specific characteristics - mode of communication, cultural background, linguistic background, environment, etc. influence their path?

Accessibility, Bilingualism, Inclusion, French sign language, Deafness

Plan

Texte

Notices Biographiques :

Annelies Braffort

Annelies Braffort est directrice de recherche CNRS. Elle mène des recherches en modélisation et traitement automatique des langues des signes au laboratoire LISN de l’Université Paris-Saclay depuis 30 ans. Dans un contexte interdisciplinaire (informatique, linguistique, sciences du mouvement), elle dirige des travaux de recherche sur la constitution, l’annotation et l’analyse de ressources langagières, la modélisation linguistique pour représenter le fonctionnement de la LSF, la génération d’énoncés en LSF et l’animation de signeur virtuel, ainsi que l’analyse de vidéos de LSF. Elle a participé à de nombreux projets nationaux et européens. Elle est auteur ou co-auteur de plus de 170 publications référencées. Elle a supervisé ou co-supervisé 12 doctorants.

Logiciel : LibreOffice Writer version 6.4.7.2

Système d’exploitation : Ubuntu 20.04

Liste des noms propres mentionnés dans l’article:

  • AZNAR

  • BEN MLOULA

  • BIANCHINI

  • BORGIA

  • BRAFFORT

  • DALLE-NAGIANNI

  • LEFEBVRE-ALBARET

  • LENSEIGNE

  • MERCIER

  • PARISOT

  • SALLANDRE

  • SEGOUAT

Juliette Dalle, Claire Dartyge et Sophy Nattes

Juliette Dalle est ingénieure sourde CNRS spécialisée en lexicologie LSF depuis 2008 attachée à l’Institut de Recherche Informatique de Toulouse à l’université Paul Sabatier, elle était une ancienne élève des classes bilingues de Ramonville et Toulouse. Elle enseigne également au département de traduction, interprétation et médiation (DTIM) à l’université Jean-Jaurès, Toulouse.

Claire Dartyge docteure en mathématiques, professeure agrégée détachée à l’Université Paul Sabatier, Institut Mathématiques de Toulouse, équipe GTA. Depuis 2018, Claire Dartyge, est référente au sein de l’Université et coordonne les divers projets de Sign’Maths.

Sophy Nattes est enseignante de mathématiques en LSF dans le PEJS bilingue de Toulouse-Ramonville depuis 12 ans, initiatrice du premier groupe de réflexion sur l’enseignement des mathématiques en LSF, elle a animé jusqu’en 2022 le groupe de recherche mathématico-linguistique Sign’Maths.

Logiciel : Word

Système d’exploitation : Windows

Stéphanie Caët, Marion Blondel, Sarra El Ayari, Claire Danet, Christelle Pépin, Jeanne Butel Mouillard et Clémence Beirnaert

Stéphanie Caët est enseignante-chercheure en sciences du langage à l’université de Lille et s’intéresse en particulier au développement du langage chez l’enfant ; Marion Blondel est chercheure au CNRS et linguiste des langues des signes ; Sarra El Ayari est ingénieure de recherche en sciences du langage et en informatique ; Claire Danet est docteure en sciences et technologies cognitives et spécialiste de scripturalité des langues des signes ; Christelle Pepin est formatrice à l’INSHEA, traductrice et a participé à plusieurs projets de recherche conduits au laboratoire SFL, Jeanne Butel Mouillard est enseignante à l’IRPA ; Clémence Beirnaert est orthophoniste.

Logiciel : Word

Système d’exploitation : Mac OS Mojave

Liste des noms propres mentionnés dans l’article :

  • AKRICH

  • BLONDEL

  • COLLETTA

  • CotaSigne

  • DALLE

  • ESTEVE

  • GOBET

  • HEBERT

  • INSHEA

  • IRPA

  • LAMOUREUX

  • LEFEBVRE

  • LEROY

  • LogiSigne

  • PUISSANT-SCHONTZ

  • SALLANDRE

  • SENNIKOVA

  • SignMET

Depetris Anne

Anne Depetris est assistante sociale et co-autrice d’une Bande dessinée en Langue des signes. Elle est Titulaire d’un Master II en sciences de l’éducation parcours Responsable de Formation, Intervenant en Organisation d’Aix Marseille Université (2022). Son Mémoire s’intitule « Une formation supérieure pour tous. L’offre de formation dans le supérieur adaptée à un public sourd ou malentendant » apporte un éclairage sur les personnes sourdes et malentendantes désireuses de poursuivre des études supérieures, mais il s’intéresse également à la corrélation entre les offres de formations accessibles en Langue des Signes Française et la réalité des personnes sourdes ou malentendantes poursuivant leurs études dans le supérieur.

Logiciel : Microsoft 365, Word pour

Système d’exploitation : Mac, version 16.80

Citer cet article

Référence électronique

Annelies Braffort, Juliette Dalle, Claire Dartyge, Sophy Nattes, Stéphanie Caët, Marion Blondel, Sarra El Ayari, Claire Danet, Christelle Pépin, Jeanne Butel Mouillard, Clémence Beirnaert et Depetris Anne, « Lettres de présentation », La main de Thôt [En ligne], 11 | 2024, mis en ligne le 27 janvier 2024, consulté le 15 avril 2024. URL : http://interfas.univ-tlse2.fr/lamaindethot/1220

Auteurs

Annelies Braffort

annelies.braffort@lisn.upsaclay.fr

LISN, Campus universitaire, bat 507

rue du Belvédère,91405 Orsay

Articles du même auteur

Juliette Dalle

jdallecetim@gmail.com

Ingénieur CNRS et IRIT, Institut de la Recherche Informatique de Toulouse, Université Toulouse III-Paul Sabatier, 118 route de Narbonne 31 TOULOUSE

Articles du même auteur

Claire Dartyge

claire.dartyge@math.univ-toulouse.fr

bureau 119 , Bâtiment 1R2, Institut de Mathématiques de Toulouse, Université Toulouse III-Paul Sabatier, 118 route de Narbonne 31 TOULOUSE

Articles du même auteur

Sophy Nattes

sophynattes@netcourrier.com

Lycée Polyvalent Bellevue
135 route de Narbonne CEDEX 4 - 31031 TOULOUSE

Articles du même auteur

Stéphanie Caët

stephanie.caet@univ-lille.fr

Savoirs, Textes, Langage

UMR 8163 - CNRS & Université de Lille

Domaine du Pont-de-bois

Rue du Barreau

BP 60149

59653 Villeneuve d'Ascq Cedex

Articles du même auteur

Marion Blondel

marion.blondel@cnrs.fr

Structures Formelles du Langage

UMR 7023 - CNRS & Université Paris 8

59, rue Pouchet

75017 Paris

Articles du même auteur

Sarra El Ayari

sarra.elayari@cnrs.fr

Structures Formelles du Langage

UMR 7023 - CNRS & Université Paris 8

59, rue Pouchet

75017 Paris

Articles du même auteur

Claire Danet

claire.danet@gmail.com

Structures Formelles du Langage

UMR 7023 - CNRS & Université Paris 8

59, rue Pouchet

75017 Paris

Articles du même auteur

Christelle Pépin

christelle.pepin@gmail.com

INSHEA - Institut national supérieur formation et recherche - handicap et enseignements adaptés

58-60, avenue des landes

92150 Suresnes

Articles du même auteur

Jeanne Butel Mouillard

jbutel@epdsae.fr

Institut de Réhabilitation de la Parole et de l’Audition

Place Abbé de l'Epée

59790 Ronchin

Articles du même auteur

Clémence Beirnaert

clemence-b@live.fr

Cabinet d’orthophonie

Articles du même auteur

Depetris Anne

55 Avenue Saint Jérôme, Les Amandiers A1, 13100 Aix en Provence

anne.depetris@gmail.com